Cérémonie de dédicace d’une série de publications de livres dans CCML

Publié par : Amara Nabé •  article mise à jour : 29 janvier 2018
Cérémonie de dédicace d’une série de publications de livres dans CCML

Une cérémonie de dédicace d’une série de publications de livres a regroupé, samedi, 20 janvier 2018, autour du Commissariat Général Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML), plusieurs personnalités du monde de l’Ecriture.

La cérémonie a eu pour cadre, la Maison des Ecrivains de Guinée, située au quartier Taouya dans la commune de Ratoma à Conakry.

Ce sont, « Histoire politique et sociale de la Guinée de 1958 à 2015 », « Conception divergente sur un système politique », « Rabiatou Serah Diallo la première femme à la tête d’un syndicat en Afrique » tous deux de El hadj Mamadou Aliou Diallo, « L’Axe des Martyrs » de Macky Diallo, « Les Larmes d’Afrique et Mélodies de mon âme » de Alsény Thiam.

Tout comme le livre Histoire politique et sociale de la Guinée 1958 à 2015 de Mamadou Aliou Diallo, Les Larmes d’Afrique de Alsény Thiam, un livre de 99 pages, parle du panafricanisme, de la situation politique de l’Afrique, surtout celle de 2010. Il explique le besoin de voir l’Afrique rayonner différemment, en un mot avoir le nationalisme exacerbé.

Pour Macky Diallo, diplômé en Finances, Banques et Assurances, « CCML est une fenêtre permettant aux jeunes d’imaginer en se basant sur les réalités pour écrire. Dans son roman ‘’L’axe des Martyrs’’, l’écrivain raconte l’histoire d’un homme qui vit à Gnakry et décide de quitter ce pays dû aux souffrances, et entre temps une amie le conseil d’y rester. A cause de l’amour qu’il avait pour cette dernière, il a fini par rester au pays, en se contentant de son revenu de terre.

Dans son ouvrage Rabiatou Serah Dillo Première femme à la tête d’un syndicat en Afrique, El hadj Mamadou Aliou Diollo livre l’enseignement reçu de cette femme en 2007 et exhorte les autres femmes à être comme elle.

Quant au roman Mélodies de mon âme, l’auteur Alsény Thiam (26 ans), diplômé d’Economie en France, conseil les africains de voir la métropole comme l’Afrique. Il exhorte les uns et les autres, à travailler ensemble pour transformer en richesse cette Afrique.

AGP/23/01/018 MYS/ST
http://www.agpguinee.com