Danse traditionnelle africaine : Le dunumba ou ’’danse des hommes forts’’

article mise à jour : 16 juillet 2015
Le dunumba encore appelé doundounba ou dounoumba est le nom d’une danse et d’un rythme traditionnel mandingue fort apprécié venu du Hamana, village situé à 600 km de Conakry dans la région de la Haute Guinée.

Saviez-vous que le dunumba contient 28 rythmes avec des sous-ensembles ?
Il existe le dunumba pour les personnes âgées, celui pour les femmes et pour les enfants entre autres.

La danse (dunumba) est en fait un combat symbolique entre différents ’’Baratis’’. Les ’’Baratis’’ sont à la fois des personnages importants et responsables de tous les événements rituels et festifs du village mais aussi de très grands danseurs qui se reconnaissent généralement par classe d’âge de 6 ans.

Cependant, devenir ’’Barati’’ nécessite le franchissement de certaines étapes sociales. Par exemple, pendant le dunumba, les candidats au rang de ’’Baratis’’ démontrent à travers la danse, leur force et leur aptitude tout en montrant ainsi au public présent qu’ils sont capables de prendre leur place dans la société.

Trois groupes de danse se forment pendant le rituel. Les trajectoires des danseurs étant stratégiques et parfaitement codifiées, les groupes de danseurs passent devant ou derrière chaque autre groupe.
Le dunumba est il faut l’avouer, une danse terriblement physique et éprouvante marquée par des concerts de percussions ou de musique traditionnelle, quelque peu contemporaine avec des groupes de danse animant sous des nuages de poussière toute la durée du cérémonial.

Ausmin

Une image au hasard ...