Journée Internationale de la Paix

article mise à jour : 6 octobre 2013
A l’occasion de la 32ème édition de la Journée Internationale de la Paix 2013, l’Association Guinée Culture dirigée par Monsieur Sansy KABA DIAKITE, en collaboration avec le Système des Nations Unies en Guinée a organisé des activités à Conakry pour célébrer cette journée symbolique. Cet évènement a eu lieu le samedi 21 septembre 2013, dans l’enceinte du Centre Culturel Franco Guinéen (CCFG) et également dans une salle de réception de l’hôtel Mariador Palace avec le soutien financier du Fond de consolidation de la paix, du Pnud, de l’Unicef et du Lions club international.

Cette 32ème édition avait pour thème « Education pour la Paix ». Tout au long de la journée les 1500 participants (Adultes, jeunes et enfants) étaient mobilisés pour le vivre ensemble et des actions citoyennes. L’évènement était rythmé par des animations culturelles (danse, théâtre, musique et déclamations de poèmes).

Dès 10h la cérémonie d’ouverture a été lancée en présence des membres du gouvernement, des institutions républicaines et internationales, ainsi que des personnalités du monde des arts et de la culture.

Différents discours se sont succédés. D’abord l’allocution du coordonnateur résident des Nations Unies, Monsieur Anthony Omeheng Bouamah, qui revient sur les idéaux de paix prônés par les Nations Unies et qui ont abouti à la création de la Journée internationale de la Paix. Il invite tout le monde à instaurer la paix dans le mode de penser de nos citoyens, à investir dans l’éducation des jeunes ; porter une attention plus grande sur la qualité de l’éducation qui doit intégrer les valeurs de la paix et l’acceptation de l’autre, à revoir les programmes pour une culture de la paix. A lancé un appel au peuple de Guinée pour qu’il vive en Paix, pour qu’il œuvre pour la Paix.

Le Ministre Gassama Diaby, en sa qualité du Ministre des droits de l’homme et des libertés publiques a à son tour pris la parole. Il faut beaucoup plus de courage pour œuvrer à l’instauration de la paix que pour faire la guerre, dit-il. La paix c’est le respect de soi, le respect de l’autre, c’est le combat pour le respect de la justice et la justice et l’application de la loi pour tout le monde. Il exhorte tous les citoyens, au nom du gouvernement, à cesser d’inciter à la haine et à passer leur temps à agir en faveur de la paix, une paix juste, sans discrimination pour une Guinée démocratique, une et indivisible.

Monsieur. Kiridi Bangoura, Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République, emboîte le pas à Monsieur Diaby. Il commence son allocution en rendant hommage au système des Nations Unies qui œuvre sans cesse partout dans le monde pour qu’il y ait la paix. Il précise que l’éducation est capitale pour l’édification de la paix et nous demande de méditer le karma de Ghandi qui nous invite à aimer et respecter l’autre. M. Bangoura demande encore au nom du gouvernement de célébrer et de promouvoir la paix, de respecter, d’accepter et d’aimer l’autre au nom de la Paix.

Après l’intervention de Monsieur Bangoura, un poème de Zénab Koumanthio Diallo sur la Paix a été lu par Mme Habibatou BAH, comédienne, vivement apprécié et applaudi par le public.

Au tour du Président du parlement des enfants de Guinée de prendre la parole. Honorable Ibrahima Sory CAMARA, précise que les enfants ne peuvent relever le défi d’être la relève que lorsqu’ils vivent dans la paix aujourd’hui. Aucun développement ne peut se faire sans paix. Il invite tout le peuple et chaque personne présente dans la salle à se joindre aux enfants pour la quête de la paix pour que la Guinée se développe. « La Guinée existe et existera après nous », a t-il ajouté.

Mme Michelle Koundouno, représentante du Centre Femmes et Filles de Guinée Pour La Paix insiste dans son allocution sur la bonne cohabitation des individus, l’unité, la compréhension, l’écoute attentive, la paix au sein des familles pour mieux éduquer les enfants, la paix avec le voisinage, la paix pour veiller sur la Guinée. Elle précise qu’il faut savoir sauvegarder la Paix car elle est une flamme qui s’éteint au moindre coup de vent. Vivre en paix c’est être en paix avec soi-même, sa famille, son voisin. La paix est une perpétuelle préoccupation pour les Femmes et les Filles car elles souffrent le plus quand il y a des conflits. Elle invite les gouvernants et tout un chacun à s’impliquer en faveur de la préservation de la paix et à protéger les Femmes et les Filles de toutes formes de violences.

Conforment au programme de la journée, la cérémonie de Signature de la bannière de la paix par les personnalités présentes a retenue l’attention du public. Plusieurs personnalités ont signé dont entre autres :
- Le Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques,
- La Ministre des Guinéens de l’Extérieur,
- Le Ministre porte parole du gouvernement
- Le Ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine Historique,
- Le Ministre Secrétaire Général de la Présidence,
- Le Représentant de l’OMS,
- La Représentante du PNUD,
- Le Coordonnateur Résident des Nations Unies,
- L’Ambassadrice de l’Afrique du Sud,
- L’Ambassadeur de La Côte d’Ivoire,
- l’Ambassadeur de Chine,
- L’Ambassadeur de Russie,
- L’Ambassadeur d’Algérie,
- L’Ambassadeur du Maroc,
- L’Ambassadeur de l’Egypte,
- L’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite,
- Le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France,
- Le Lions club a été représenté par le lion Docteur Maïmouna Sangaré, chargée du programme sur le diabète au niveau du district.

Après ce moment fort d’engagement pour la paix, un cocktail a été offert aux participants par le Coordonateur Résident des Nations Unies en Guinée. Puis les jeunes et enfants ont visité l’exposition d’Affiches de la Paix préparée avec le partenariat du Lions club international de Guinée.

Un Récital de poème sur la Paix a ponctué le lancement de la deuxième partie de la journée, puis ce fut le tour de la troupe du Doyen Souleymane Koly Kourouma pour une comédie musicale et des représentations théâtrales sur la paix.

Une émission télévisée, « RENCONTRES » animée par Alfred de la RTG sur la Paix, a mis fin à 13h45 à la célébration de la Journée Internationale de la Paix au CCFG. Ont été invités sur le plateau des artistes (Jani Alpha, Sékouba Kandia kouyaté), le premier ballon d’or guinéen (Souleymane Shériff), le Ministre K. Gassama Diaby, M. Yves Secrétaire adjoint au Haut Commissariat des Nations Unies, M. Mamadou Dian Diallo représentant de l’Unesco en Guinée, Mme Michelle Koundouno de l’association Filles et Femmes de Guinée, Mme Binta Hann, représentante des écrivains de Guinée.

A la fin de l’émission riche en échanges sur les idéaux de la paix et les voies et moyens pour vivre en paix, une minute de silence a été observée pour tous ceux qui sont tombés au nom de la Paix.

Un dîner de gala, a été offert au Mariador Palace par le coordonnateur résident du Système des Nations Unies, l’Unicef et le PNUD. L’animation était assurée par Maté et les « Go Nouvelle Génération de Guinée », l’humoriste Sow Baïlo et le couple Sékouba Kandia Kouyaté et Sona Tata Condé. Le Président du Lions Club Mont Loura et Président de Guinée Culture, Sansy Kaba Diakité, saisit l’occasion pour remercier encore une fois tout le système des Nations Unies, l’Association Guinée Culture, M.Thierno Aliou Diaouné, Mme N’diaye Femme de l’année, les Editions Harmattan Guinée et tous les collaborateurs qui ont contribué à faire de cette journée une réussite..

Action à suivre :
A suite de cette Journée Internationale de la Paix 2013, les participants plus particulièrement les jeunes souhaitent que la bannière de la paix et les affiches fassent le tour des institutions et écoles de Conakry voir une caravane des arts, de la culture, de la paix et de la réconciliation dans la Guinée profonde.